Petit meurtre dans une villa

EN LIGNE | TOUT PUBLIC

Sérigraphie Petit meutre dans une villa

de Brice Templereau
ESAD-TALM d’Angers

Dessin | Sérigraphie

RÉSUMÉ

Venez découvrir ce travelling en 5 images traversant circulairement une architecture moderne dans laquelle des personnages semblent vaquer à diverses occupations…

Cette série de cinq sérigraphies est née au début de l’année 2020. J’ai effectué un travail sur les couleurs et leur agencement de sorte qu’elles appuient une narration déjà existante par le déplacement de la “caméra” dans la scène. Ainsi, chaque image a une composition en deux parties/deux couleurs divisées selon les personnages et leur situation géographique au sein de la composition. Mon but pour ce travail était d’incorporer la couleur dans le processus narratif, que la couleur soit vectrice du mouvement du récit.

DESCRIPTIF DE LA PRATIQUE ARTISTIQUE

Je dessine depuis tout petit et je suis des études aux Beaux-Arts d’Angers depuis maintenant 4 ans puisque je me trouve actuellement en première année de Master option Art. Je me concentre sur les champs de la bande dessinée, de l’illustration (gravure et sérigraphie), de la photographie et de la vidéo. Mon travail est pluri-displinaire, mais aussi mixte. Je n’hésite pas dans certains cas à mêler différentes pratiques dans un même travail. Il m’arrive de venir poser des aplats de couleurs sur mes photos en sérigraphie, de combiner la photographie et le dessin dans un travail de gravure, etc

Le fil rouge de la quasi-totalité de ma démarche est la présence presque constante d’une teneur en narrativité. A part quelques travaux photographiques, toute ma démarche se concentre en un point : la narration. Parfois, j’essaye de déconstruire la narration “classique” de la BD, dans le cadre d’illustration en gravure j’essaye d’insuffler de la narration dans une seule image, etc. Mes sujets sont variés, et même si mes projets en cours s’attellent en particulier sur la notion de baroque, mes travaux naissent bien plus d’une envie plastique que de l’envie de parler d’un sujet. Par exemple, il m’arrive plus souvent de commencer un projet car j’ai envie de travailler sur les différentes manières d’utiliser la couleur entre la gravure et la sérigraphie et les rapprochements que l’on peut effectuer entre les deux mediums que de commencer un projet parce que j’ai envie de raconter telle ou telle histoire (même si finalement mes travaux en viennent souvent à se charger en narrativité).